Défiscaliser avec KELDEVIS


Investir et réduire vos impôts au même temps ? C’est possible grâce à la défiscalisation. Il existe à ce propos une panoplie de lois de défiscalisation permettant aux contribuables de se procurer un patrimoine immobilier. Pour certains, ces lois permettent une importante réduction d’impôts sur les revenus. Les principes de défiscalisation 2013 peuvent être profitables aussi bien à l'état, aux futurs investisseurs mais également et tout simplement aux citoyens français. 

En temps de crise, il est de plus en plus difficile d'investir. L'avantage pour l'Etat est de relancer l'investissement immobilier. Pour les individus, investir leur permet de minimiser les risques et réaliser des économies pour faire face à l'avenir. Le but de l'Etat est d’établir des lois, permettant d’avantager en matière d'impôts les contribuables qui souhaiteraient investir. Dans d’autres cas, les lois facilitent la promotion de la construction de certains types de biens immobiliers (sauvegarde du patrimoine français avec la loi Malraux par exemple). 

Pour le contribuable, l’avantage majeur est de pouvoir investir tout en bénéficiant de réductions d'impôts, mais surtout se construire un patrimoine durable pour ses descendants et mettant toute sa famille à l’abri.
Concernant l'individu, il pourra bénéficier d'un logement décent à loyer modéré (principe social de la loi Scellier et Duflot pour exemple).

www.keldevis.com fera le point sur la défiscalisation dans le domaine de l'immobilier. Le principe de la défiscalisation 2013 dans le domaine de l'immobilier est de devenir propriétaire d'un bien immobilier à but locatif. Ainsi, il serait facile de faire des économies grâce à la réduction d'impôts et aux loyers qui seront versés aux futurs propriétaires. 

En revanche, choisir la loi de défiscalisation adaptée, n’est pas aussi simple. Entre les lois Malraux, Bouvard, Scellier, Duflot, LMNP, LMP, ... il faudrait d’abord définir votre situation fiscale, vos objectifs de placement et le type de patrimoine vous souhaitez constituer.... Par ailleurs, il est primordial de s'assurer du bon placement en investissant dans un bien immobilier. On parle ici des différents avantages tels que la localisation, la situation, la qualité environnementale et les prestations que le bien puisse apporter. 

Il est aussi à signaler que la fiscalité immobilière est constamment en évolution. En effet, la défiscalisation ne cesse d'être modifiée. De nouvelles lois apparaissent, d’autres disparaissent selon le gouvernement mis en place. D'autres lois sont carrément modifiées, s'adaptant ainsi à l'économie du pays.

Que prévoit la défiscalisation en 2013 dans le domaine de l'investissement immobilier ?

 

Avant de répondre à cette question, il faudrait d’abord savoir quel type de patrimoine la propriétaire souhaiterait constituer et quel montant d'économie d'impôts, tendrait-il à réaliser. 

- Le dispositif LMNP Censi Bouvard a été établi par l'État en 2009, afin de palier au déficit de logements pour étudiants, les logements  senior mais aussi les logements pour touristes. Cette loi permet de bénéficier d'une réduction d'impôts de 11% (échelonnée sur 9 ans) pour un investissement maximum de 300 000 euros, facilitant alors l’économie sur le paiement de la TVA sur le bien acquis. Il s'agit là d'acquérir un bien neuf ou rénové dans le but de le louer sur une période minimum de 9 ans. 

- Le dispositif Duflot a été mis en place très récemment, en réponse au déficit de logements décents sur le marché. La loi Duflot permet une réduction d'impôts sur le revenu allant jusqu’à 18%, et ce pour l'acquisition d'un bien immobilier neuf ou en achèvement d'une valeur maximum de 300 000 euros. Cet achat doit être à visée de location sur une durée minimale de 9 ans, en respectant les plafonds prévus par le décret en termes de montant des loyers, des ressources des futurs locataires et du principe de zonage.

- Le dispositif Scellier répond à peu près aux mêmes critères que la loi Duflot à quelques exceptions près, à savoir le plafonnement des loyers, les zones géographiques concernées... De plus, cette loi prévoit une réduction d'impôts de 13% (option Scellier) allant jusqu'à 21% (option Scellier Social) 

- Le principe de démembrement de propriété est relatif aux contribuables qui règlent des impôts fonciers ou l'impôt sur la fortune. Ce principe permet d'investir dans l'immobilier haut de gamme dans le cadre de la nue-propriété. Le contribuable pourra bénéficier d'un investissement réduit de 40% à 50% sur l'apport du dit bien, en investissement uniqument sur la nue propriété (qui représente de 50% à 60% de la valeur du bien). Après l’écoulement d’une période de 15 à 20 ans, il récupère l'usufruit sur son bien.

Que faut il vérifier avant d'investir dans un bien immobilier à but locatif ?

 

Le principe Scellier a mis l’accent sur différents dépassement qui ont engendré des situations délicates pour certains investisseurs. En effet, certains professionnels immobiliers ont surestimé les biens proposés à la vente pour la location : ils ont effectué des simulations basées sur des loyers qui n'étaient pas en adéquation avec la réalité du marché. Ainsi, pour vous éviter ces déconvenues, vous devez être bien renseigné sur les prix de la vente mais aussi de la location du marché où vous allez investir. Pensez aussi à vous renseigner sur les fluctuations de l’offre et la demande de la location dans le secteur immobilier, car les propriétaires rencontrent souvent des difficultés pour louer leur bien.

La défiscalisation 2013 peut paraître compliquée, c’est pour cela qu’il est préférable de connaître au départ les différents dispositifs proposés par l'État. Pour l’acquisition de bien immobilier à but locatif, www.keldevis.com vous exposera plus en détail les lois Scellier et Duflot pour vous aider à investir en toute connaissance de causes. Sachez cependant que la loi Scellier est valable pour les achats réalisés entre le 01 septembre 2009 et le 31 décembre 2012 et que la loi Duflot concerne les achats de biens immobiliers depuis la date du 1er janvier 2013.

Recevez jusqu'à 5 Devis en Defiscalisation