La réduction d'impôts


Pour faire face à la crise, les contribuables sont contraints de payer de plus en plus d’impôts. Ils sont donc en quête permanente de différents moyens leur permettant de bénéficier de réductions d'impôts conséquentes et pouvoir ainsi s'assurer un niveau de vie convenable. Ils existent divers moyens de réduction d’impôts sur le revenu, tel que les dons aux associations, les cotisations syndicales, la rente survie, l’épargne handicap, les frais de scolarisation, l’emploi d'une personne au domicile, la garde des enfants, les travaux réalisés dans sa résidence principale, l’investissements dans l'immobilier à but locatif et bien d'autres réductions d'impôts qui puisse vous permettre en tant que propriétaire de réaliser de vraies  économies. 

Ici, nous ferons le point sur les moyens de réduction d'impôts relatifs à l'investissement dans un bien immobilier à but locatif. 

Ce système de réduction d'impôts ne date pas d'hier. Bien avant la loi Scellier et la loi Duflot,  deux dispositifs dits Borloo et Robien étaient déjà mis en place, et ce depuis le 1er janvier 2010. La loi Scellier a remplacé ces dispositifs en proposant aux contribuables une réduction d'impôts pouvant aller jusqu'à 21% selon l'option choisie. Découvrez les principes de la loi Scellier avec les détails sur les options Scellier et Scellier Social sur notre site www.KelDevis.com. Les lois Borloo et Robien proposaient des avantages fiscaux en termes d'amortissement à un taux de 6%. 

Afin d’illustrer ceci, prenons l’exemple de calcul de réduction d'impôts pour la loi Scellier, sachant que ce dispositif est prévu pour l'acquisition d'un bien immobilier à but locatif à un montant maximum de 300 000 euros.

Si vous désirez acheter un appartement de type 1 dans la ville de Toulouse, d'un montant de 120 000 euros, dans le but de le louer à une tierce personne, vous payer 3000 euros d'impôts par mois. Le principe de la loi Scellier option Scellier Social, vous permet d'obtenir une réduction d'impôts de 21%.

Calculs : 120 000 X 21% = 25 200 euros. Vu que la réduction est échelonnée sur 9 ans :

 25 200/9 = 2 800 soit 2 800 euros à déduire de vos impôts, et vu que vous ne réglez que 3000 euros d'impôts sur le revenu, il ne vous reste plus qu'à payer 200 euros, une réduction d’impôts loin d’être négligeable. Sachez toutefois que la loi Scellier est valable pour les achats de biens immobiliers réalisés entre 01 janvier 2009 et le 31 décembre 2012.

 La loi Duflot a remplacé la loi Scellier : elle est relative aux achats réalisés entre le 01 janvier 2013 et le 31 décembre 2016. 

Pour plus de détails sur la loi Duflot, consultez notre site www.keldevis.com. Rappelons vite les avantages de la loi Duflot : Elle vous permet d'obtenir une réduction d'impôts sur le revenu de 18% et ce sur une durée de 9 ans. A titre d’exemple : supposons que vous voulez acquérir un appartement neuf d’un montant de 150 000 euros. Vous payez environ 3500 euros d'impôts sur le revenu. Calculons la réduction d'impôts : 
150 000 x 18 % = 27 000 ; 27 000/9 = 3 000, soit la somme de 3 000 euros à déduire de vos impôts sur le revenu. 

Pour finir, si vous souhaitez investir tout en bénéficiant de réductions d'impôts conséquentes, pensez aux avantages de ces dispositifs. Www.Keldevis.com vous donnera les détails sur les principes de ce type de lois.

Recevez jusqu'à 5 Devis en Defiscalisation